Les acteurs de la cause gay

Les gays ont souvent été au coeur des polémiques. Victimes de harcèlement, maltraités et régulièrement mis à l’écart de la société dans de nombreux pays, ils peuvent cependant compter sur l’appui de leurs défenseurs.

     Récemment, sept sucides de jeunes homosexuels souffant de harcèlement sont survenus aux Etats-Unis au début de l’automne; le plus jeune des adolescents n’avait que 13 ans. Face à cet évènement très controversé sur le net et dans les médias, une question s’impose : l’Amérique serait-elle homophobe ? Très remontée, la communautée LGBT (lesbienne, gay, bisexuel, transsexuel) dénonce un pays où les gays sont traités comme des citoyens de seconde zone. Il n’en faut pas plus pour que les stars d’Hollywood montent au créneau. Le premier à répliquer est l’un des plus connu des blogueurs, Perez Hilton, qui appelle les célébrités à se mobiliser sur Twitter. S’en suit des vidéos diffusées sur la Toile où Anne Hathaway, Daniel Radcliffe et Ciara entre autres, scandent « It gets better » (« ça s’arrange »)

Affiche de la campagne "Its gets better"

pour tenter de rassurer et réconforter les adolescents mal dans leur peau. Une étude révèle ainsi que les ados américains gays sont quatre fois plus susceptibles de se sucider que les hétéros. A travers la fondation Give a Damn (« ça nous concerne ») créée par Cindy Lauper, Cynthia Nixon ou encore Ricky Martin encouragent les hétéros à défendre les droits de la communauté gay. Toujours près à défendre les minorités, le star system ne déroge pas à la règle quant il s’agit de la cause gay.

Images extraites de "Raise Your Glass" de Pink

     En 2008, la Prop 8 avait elle aussi déclenchée la polémique. On crie à la discrimination. De l’argent est versé pour financer la campagne contre le référendum. Malgré l’adoption de la Prop 8, la chanteuse Pink persiste avec son clip Raise Your Glass en mettant en scène un mariage homo pour faire taire les homophobes.

Lady Gaga ici à Portland (USA), défendant la loi "Don't ask, don't tell

John McCain, ex-rival d’Obama, est dans la ligne de mire d’Hollywood. Son champ de bataille ? La fameuse directive « Don’t ask, don’t tell » promulguée par Bill Clinton en 1993, autorisant un soldat homosexuel à ne pas révéler son orientation sexuelle sous peine d’être exclu de l’armée. Le conservateur républicain veut faire abroger cette loi, ce qui empêcherait les gays , à terme, de servir leur pays. Lady Gaga, autoproclamée grande prêtresse de la cause gay, s’insurge devant cette décision. Vêtue d’un costard cravate, elle poste la vidéo « If you don’t like it, Go home ! » sur le Net (vue par plus de deux millions de personnes) dans laquelle elle conjure les sénateurs de renoncer à ce projet. Peut-elle influencer leur choix ? Elle fait partie, selon Forbes, des femmes les plus puissantes de la planète, son opinion pourrait bien faire pencher la balance…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s