La Proposition 8 : Un exemple de l’anti-mariage homosexuel

Malgré l’évolution de la société et des mentalitées concernant le mariage homosexuel, certaines personnalités politiques puissantes, nottemment aux Etats-Unis, concervent leur opinion et mettent en place des lois et des décrets pour interdire les mariages entre personnes de même sexe. Ces organisations permettent d’éviter une association non politiquement correcte aux groupes homophobes ou anti-gay mais elles profitent de leur soutien.

Par exemple, la Proposition 8, dite Prop 8 (en anglais proposition eight) , est un amendement à la constitution de l’Etat de Californie adopté le 2 mars 2009, qui définit le mariage comme étant l’union entre un homme et une femme seulement.

La proposition 8 était mise aux voix en même temps que beaucoup d’autres propositions et élections. Une fois adoptée, elle devait entrer en vigueur après la décision de la Cour Suprême de Californie de la reconnaître comme constitutionnelle ou non. Son approbation, théoriquement, a pour effet immédiat de modifier la loi californienne concernant le mariage (qui fut ouvert aux couples de même sexe le 17 juin 2008 après décision de la Cour en mai) et d’amener le gouvernement à interdire les mariages homosexuels dans cet État. En pratique, elle a entraîné la suspension des mariages de même sexe, mais elle a été jugée anti-constitutionnelle par la Cour.

Les partisans de la proposition 8 veulent obtenir une application rétroactive de la loi, c’est-à-dire faire annuler les quelques 18 000 mariages homosexuels conclus pendant le laps de temps (4 mois et demi) durant lequel ils étaient autorisés.

Le 4 août 2010, devant les tribunaux fédéraux cette fois, la Cour de San Fransisco juge la proposition 8 non-conforme à la Constitution des USA. Ce jugement fait l’objet d’un appel.

La Proposition 8 réunit des partisans mais aussi bien sûr des opposants. Ceux-ci sont les membres des Associations de défense des droits homosexuels et, plus largement, la presque totalité de la population LGBT (lesbienne, gay, bi et transgenre).  Les opposants à la proposition la surnomment proposition hate, « proposition de la haine ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s